Tout savoir sur la luminothérapie


La luminothérapie est une exposition à une lumière blanche brillante. Cette lumière artificielle vise à imiter la lumière du soleil. La luminothérapie cible l'horloge biologique de chacun et tente de réinitialiser la phase de l'activité de l'horloge, par rapport aux cycles de lumière et d'obscurité.

Ainsi, les objectifs sont de faciliter le sommeil à une heure souhaitée du jour ou de la nuit et d'obtenir des effets indirects sur l'humeur d'une personne.

Quels sont les effets de la luminothérapie ?

La luminothérapie améliore le sommeil et la concentration en régulant la mélatonine et en réinitialisant votre rythme circadien à son état naturel. La plupart des pays nordiques l’ont bien compris. Prenons l’exemple de la ville d’Umeå, dans le nord de la Suède, qui n'a que quelques heures de lumière par jour en décembre.

Parfois, le soleil ne se montre pas du tout à travers les nuages. Un lycée de la ville est devenu le premier du pays à utiliser la luminothérapie pour pallier le sentiment de fatigue et améliorer la concentration des élèves. 140 lampes de luminothérapie ont donc été installées dans sept salles de classe et à la cantine de l’école.

Dans certaines villes de Norvège, des lampes de luminothérapie sont même installées sur les abris de bus.

Une alternative aux médicaments

Si les médicaments ne vous conviennent pas ou si vous souhaitez éviter les médicaments en raison d'effets secondaires possibles, la luminothérapie est donc une meilleure option. Même si vous ne présentez pas encore les signes et symptômes de la dépression hivernale, l'utilisation de la luminothérapie dès l’automne peut aider à la prévenir.

La luminothérapie est relativement sûre, bien qu'elle puisse provoquer des effets secondaires mineurs et temporaires comme des maux de tête et de l'irritabilité. Si vous êtes sous traitement pour une dépression clinique ou un trouble bipolaire, les lampes peuvent interagir avec les médicaments.

De plus, certains médicaments, en particulier ceux utilisés pour traiter l'acné, peuvent rendre votre peau plus sensible à la lumière. Si vous avez des antécédents familiaux de dégénérescence maculaire, l'exposition à la luminothérapie au fil des ans peut augmenter le risque. Il est donc préférable pour toute personne présentant ces états de santé de consulter d'abord un professionnel de la santé.

Est-il possible de pratiquer la luminothérapie chez soi ?

Longtemps reléguée à un usage en cabinet médical, l’utilisation de la lampe de luminothérapie s'est démocratisée. Aujourd’hui, il est possible de se procurer une lampe sans ordonnance, et à tous les prix. L’entrée de gamme se situe à 40 euros et les prix peuvent atteindre les 500 euros. Le coût d’une lampe dépend principalement de la puissance des ampoules et de la taille de l’interface.

Les lampes de luminothérapie sont utilisables autant par les adultes que par les enfants. Elles s’adressent avant tout aux personnes souffrant de dépression saisonnière. Il s’agit d’un type de dépression causée par le changement de saison, et il est plus fréquent que la plupart des gens ne le pensent. Ce n'est pas un problème mineur, mais puisque que les gens ne ressentent cette dépression que pendant certains mois, ils ne l’envisagent pas comme un problème grave. Cependant, il est impératif de traiter cette forme de dépression, surtout si elle réapparait chaque année.

Vous pouvez également consulter notre dossier sur les réveils simulateur d'aube.